← Retour au blog

La publicité programmatique dans un monde sans cookie : Solutions et stratégies

Tech
5
minutes
Niveau technique
3 juillet 2024
5
minutes
3 juillet 2024
Niveau technique
Matthew Workman
Coordinateur marketing
Nous avons tous appris que Google repousse à nouveau le retrait des cookies tiers dans son navigateur Chrome.

Bien que le calendrier exact reste incertain, les annonceurs continuent de se préparer à la suppression éventuelle des cookies de tierce partie. Dans ce dernier article de blog, nous expliquons exactement comment les annonceurs peuvent se préparer au mieux à la suppression des cookies tiers tout en obtenant des informations précieuses sur l'évolution du paysage programmatique.

COOKIELESS 101

Depuis longtemps, les cookies de tierce partie sont utilisés à des fins de ciblage et de mesure. Au cours des dernières années, vous avez probablement été exposé, voire surexposé, à des publicités pour des produits similaires à ceux que vous avez consultés en ligne. Au fil du temps, les cookies sont devenus l'ennemi public numéro un... Apple et Firefox ont supprimé les cookies tiers, et Google menace de les supprimer complètement dans les années à venir. L'imminence de la suppression totale des cookies a conduit le monde de la publicité à explorer des solutions alternatives aux cookies tiers, les principaux acteurs étant désireux de se placer dans la meilleure position possible lorsque les cookies tiers s'effondreront enfin. 

Pourquoi les cookies sont-ils supprimés ?

Au début d'internet, la plateforme était un paysage très peu réglementé, avec un manque de lignes directrices claires en ce qui concerne le suivi et la collecte des données des utilisateurs. Depuis, les consommateurs sont de plus en plus conscients et préoccupés par leur vie privée en ligne, les données personnelles étant collectées, utilisées, partagées et même monétisées sans consentement explicite. En outre, des lois telles que le règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe et la loi sur la protection de la vie privée des consommateurs en Californie (CCPA) aux États-Unis ont imposé des exigences strictes sur la manière dont les données personnelles peuvent être collectées et utilisées. Enfin, la philosophie publicitaire a évolué, reconnaissant qu'une publicité efficace peut être réalisée sans suivi invasif, grâce à un ciblage contextuel avancé ainsi qu'à de nouvelles innovations telles que l'IA.

Solutions alternatives aux cookies de tierce partie

Avec le déclin des cookies de tiers, l'accent est mis de plus en plus sur les données de première partie. Les annonceurs s'attachent désormais à développer des relations directes avec les utilisateurs en collectant des données qui leur sont fournies par le biais des interactions avec le site web, des systèmes de gestion de la relation client (CRM), des inscriptions et bien d'autres choses encore ! La publicité contextuelle, qui se concentre sur le contenu de la page consultée par l'utilisateur, a également pris de l'ampleur, permettant aux annonceurs de diffuser des publicités pertinentes sans dépendre fortement du suivi de l'utilisateur. 

Divers acteurs du secteur, y compris des entreprises de technologie publicitaire, des éditeurs et des organisations, ont soutenu la promotion des identifiants universels, qui visent à créer un identifiant commun pour les utilisateurs sur différentes plateformes et qui sont basés sur la participation des utilisateurs.

Une autre proposition notable est PAAPI(Interface de Programmation d'Applications pour Audiences Protégées), qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative "Privacy Sandbox" de Google, consacrée à des solutions alternatives axées sur la protection de la vie privée. PAAPI permet aux annonceurs de cibler des groupes d'utilisateurs ayant des centres d'intérêt similaires, plutôt que de procéder à un suivi individuel. 

Enfin, les salles blanches de données permettent aux parties prenantes de collaborer à l'analyse des données recueillies auprès des utilisateurs sans partager directement des informations personnelles identifiables. 

Se préparer à un monde sans cookie

Compte tenu de la multitude de solutions alternatives disponibles, il est important de noter qu'il n'existe pas de solution unique. Les cookies ont été supprimés de Safari et de Firefox depuis des années, ce qui offre aux annonceurs une excellente occasion de tester des solutions sur ces navigateurs, ainsi que sur Chrome. Il est impératif que les annonceurs, les éditeurs et les fournisseurs de technologie recherchent et intègrent de manière proactive diverses solutions dans le paysage évolutif d'un environnement post-cookie. 

Regardez la vidéo complète pour en savoir plus!

Pour en savoir plus sur l'approche de Sharethrough en matière d'adressabilité, cliquez ici.

Pour consulter l'infographie gratuite, remplissez le formulaire ci-dessous.

Nous avons tous appris que Google repousse à nouveau le retrait des cookies tiers dans son navigateur Chrome.

Bien que le calendrier exact reste incertain, les annonceurs continuent de se préparer à la suppression éventuelle des cookies de tierce partie. Dans ce dernier article de blog, nous expliquons exactement comment les annonceurs peuvent se préparer au mieux à la suppression des cookies tiers tout en obtenant des informations précieuses sur l'évolution du paysage programmatique.

COOKIELESS 101

Depuis longtemps, les cookies de tierce partie sont utilisés à des fins de ciblage et de mesure. Au cours des dernières années, vous avez probablement été exposé, voire surexposé, à des publicités pour des produits similaires à ceux que vous avez consultés en ligne. Au fil du temps, les cookies sont devenus l'ennemi public numéro un... Apple et Firefox ont supprimé les cookies tiers, et Google menace de les supprimer complètement dans les années à venir. L'imminence de la suppression totale des cookies a conduit le monde de la publicité à explorer des solutions alternatives aux cookies tiers, les principaux acteurs étant désireux de se placer dans la meilleure position possible lorsque les cookies tiers s'effondreront enfin. 

Pourquoi les cookies sont-ils supprimés ?

Au début d'internet, la plateforme était un paysage très peu réglementé, avec un manque de lignes directrices claires en ce qui concerne le suivi et la collecte des données des utilisateurs. Depuis, les consommateurs sont de plus en plus conscients et préoccupés par leur vie privée en ligne, les données personnelles étant collectées, utilisées, partagées et même monétisées sans consentement explicite. En outre, des lois telles que le règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe et la loi sur la protection de la vie privée des consommateurs en Californie (CCPA) aux États-Unis ont imposé des exigences strictes sur la manière dont les données personnelles peuvent être collectées et utilisées. Enfin, la philosophie publicitaire a évolué, reconnaissant qu'une publicité efficace peut être réalisée sans suivi invasif, grâce à un ciblage contextuel avancé ainsi qu'à de nouvelles innovations telles que l'IA.

Solutions alternatives aux cookies de tierce partie

Avec le déclin des cookies de tiers, l'accent est mis de plus en plus sur les données de première partie. Les annonceurs s'attachent désormais à développer des relations directes avec les utilisateurs en collectant des données qui leur sont fournies par le biais des interactions avec le site web, des systèmes de gestion de la relation client (CRM), des inscriptions et bien d'autres choses encore ! La publicité contextuelle, qui se concentre sur le contenu de la page consultée par l'utilisateur, a également pris de l'ampleur, permettant aux annonceurs de diffuser des publicités pertinentes sans dépendre fortement du suivi de l'utilisateur. 

Divers acteurs du secteur, y compris des entreprises de technologie publicitaire, des éditeurs et des organisations, ont soutenu la promotion des identifiants universels, qui visent à créer un identifiant commun pour les utilisateurs sur différentes plateformes et qui sont basés sur la participation des utilisateurs.

Une autre proposition notable est PAAPI(Interface de Programmation d'Applications pour Audiences Protégées), qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative "Privacy Sandbox" de Google, consacrée à des solutions alternatives axées sur la protection de la vie privée. PAAPI permet aux annonceurs de cibler des groupes d'utilisateurs ayant des centres d'intérêt similaires, plutôt que de procéder à un suivi individuel. 

Enfin, les salles blanches de données permettent aux parties prenantes de collaborer à l'analyse des données recueillies auprès des utilisateurs sans partager directement des informations personnelles identifiables. 

Se préparer à un monde sans cookie

Compte tenu de la multitude de solutions alternatives disponibles, il est important de noter qu'il n'existe pas de solution unique. Les cookies ont été supprimés de Safari et de Firefox depuis des années, ce qui offre aux annonceurs une excellente occasion de tester des solutions sur ces navigateurs, ainsi que sur Chrome. Il est impératif que les annonceurs, les éditeurs et les fournisseurs de technologie recherchent et intègrent de manière proactive diverses solutions dans le paysage évolutif d'un environnement post-cookie. 

Regardez la vidéo complète pour en savoir plus!

Pour en savoir plus sur l'approche de Sharethrough en matière d'adressabilité, cliquez ici.

Aucun élément trouvé.
A propos de Behind Headlines : 180 secondes dans l'Ad Tech—

Derrière les gros titres : 180 Seconds in Ad Tech est un podcast court de 3 minutes qui explore l'actualité du secteur de la publicité numérique. La technologie publicitaire est un secteur en pleine expansion qui connaît de nombreuses mises à jour quotidiennes. Comme il peut être difficile pour la plupart des gens de suivre les dernières nouvelles, l'équipe de Sharethrough a voulu créer une série audio compilant les mentions notables chaque semaine.

Nous avons tous appris que Google repousse à nouveau le retrait des cookies tiers dans son navigateur Chrome.

Bien que le calendrier exact reste incertain, les annonceurs continuent de se préparer à la suppression éventuelle des cookies de tierce partie. Dans ce dernier article de blog, nous expliquons exactement comment les annonceurs peuvent se préparer au mieux à la suppression des cookies tiers tout en obtenant des informations précieuses sur l'évolution du paysage programmatique.

COOKIELESS 101

Depuis longtemps, les cookies de tierce partie sont utilisés à des fins de ciblage et de mesure. Au cours des dernières années, vous avez probablement été exposé, voire surexposé, à des publicités pour des produits similaires à ceux que vous avez consultés en ligne. Au fil du temps, les cookies sont devenus l'ennemi public numéro un... Apple et Firefox ont supprimé les cookies tiers, et Google menace de les supprimer complètement dans les années à venir. L'imminence de la suppression totale des cookies a conduit le monde de la publicité à explorer des solutions alternatives aux cookies tiers, les principaux acteurs étant désireux de se placer dans la meilleure position possible lorsque les cookies tiers s'effondreront enfin. 

Pourquoi les cookies sont-ils supprimés ?

Au début d'internet, la plateforme était un paysage très peu réglementé, avec un manque de lignes directrices claires en ce qui concerne le suivi et la collecte des données des utilisateurs. Depuis, les consommateurs sont de plus en plus conscients et préoccupés par leur vie privée en ligne, les données personnelles étant collectées, utilisées, partagées et même monétisées sans consentement explicite. En outre, des lois telles que le règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe et la loi sur la protection de la vie privée des consommateurs en Californie (CCPA) aux États-Unis ont imposé des exigences strictes sur la manière dont les données personnelles peuvent être collectées et utilisées. Enfin, la philosophie publicitaire a évolué, reconnaissant qu'une publicité efficace peut être réalisée sans suivi invasif, grâce à un ciblage contextuel avancé ainsi qu'à de nouvelles innovations telles que l'IA.

Solutions alternatives aux cookies de tierce partie

Avec le déclin des cookies de tiers, l'accent est mis de plus en plus sur les données de première partie. Les annonceurs s'attachent désormais à développer des relations directes avec les utilisateurs en collectant des données qui leur sont fournies par le biais des interactions avec le site web, des systèmes de gestion de la relation client (CRM), des inscriptions et bien d'autres choses encore ! La publicité contextuelle, qui se concentre sur le contenu de la page consultée par l'utilisateur, a également pris de l'ampleur, permettant aux annonceurs de diffuser des publicités pertinentes sans dépendre fortement du suivi de l'utilisateur. 

Divers acteurs du secteur, y compris des entreprises de technologie publicitaire, des éditeurs et des organisations, ont soutenu la promotion des identifiants universels, qui visent à créer un identifiant commun pour les utilisateurs sur différentes plateformes et qui sont basés sur la participation des utilisateurs.

Une autre proposition notable est PAAPI(Interface de Programmation d'Applications pour Audiences Protégées), qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative "Privacy Sandbox" de Google, consacrée à des solutions alternatives axées sur la protection de la vie privée. PAAPI permet aux annonceurs de cibler des groupes d'utilisateurs ayant des centres d'intérêt similaires, plutôt que de procéder à un suivi individuel. 

Enfin, les salles blanches de données permettent aux parties prenantes de collaborer à l'analyse des données recueillies auprès des utilisateurs sans partager directement des informations personnelles identifiables. 

Se préparer à un monde sans cookie

Compte tenu de la multitude de solutions alternatives disponibles, il est important de noter qu'il n'existe pas de solution unique. Les cookies ont été supprimés de Safari et de Firefox depuis des années, ce qui offre aux annonceurs une excellente occasion de tester des solutions sur ces navigateurs, ainsi que sur Chrome. Il est impératif que les annonceurs, les éditeurs et les fournisseurs de technologie recherchent et intègrent de manière proactive diverses solutions dans le paysage évolutif d'un environnement post-cookie. 

Regardez la vidéo complète pour en savoir plus!

Pour en savoir plus sur l'approche de Sharethrough en matière d'adressabilité, cliquez ici.

À propos de Calibrate-

Fondée en 2015, Calibrate est une conférence annuelle destinée aux nouveaux responsables de l'ingénierie et animée par des responsables de l'ingénierie expérimentés. Le niveau d'expérience des conférenciers va des nouveaux arrivants jusqu'aux responsables d'ingénierie ayant plus de vingt ans d'expérience dans le domaine. Chaque conférencier est très concerné par l'art de la gestion de l'ingénierie. Organisé et accueilli par Sharethrough, il a eu lieu chaque année en septembre, de 2015 à 2019, à San Francisco, en Californie.

Restez à jour

Abonnez-vous à notre bulletin d'information et recevez directement dans votre boîte de réception des informations de pointe sur la publicité numérique, y compris nos épisodes hebdomadaires Behind Headlines.

Merci ! Votre demande a été reçue !
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.
Ecoutez la suite—
3:00
19 novembre 2021
Derrière les gros titres : 180 secondes dans l'Ad Tech - Secret et réalité augmentée
Cette semaine dans Behind Headlines : 180 secondes dans l'Ad Tech, nous parlons d'acheteurs de publicité secrets, d'un nouveau partenariat et de réalité augmentée.
3:00
12 novembre 2021
Derrière les gros titres : 180 secondes dans l'Ad Tech — Télévisions connectées et éditeurs numériques
Cette semaine dans Behind Headlines : 180 secondes dans la technologie publicitaire, nous parlons des publicités télévisées connectées et de la numérisation des éditeurs de presse.
3:00
5 novembre 2021
Derrière les gros titres : 180 secondes dans l'Ad Tech - métaverses et TV sociale
Cette semaine dans Behind Headlines : 180 secondes dans l'Ad Tech, nous parlons d'un nouveau métavers, des plateformes sociales à la télévision et des expériences publicitaires.
Regardez la suite.
3:00
2 juillet 2021
Derrière les gros titres : 180 secondes dans l'Ad Tech — Cookies retardés et investissements
Cette semaine dans Behind Headlines : 180 secondes dans l'Ad Tech, nous parlons du retard dans la dépréciation des cookies tiers et des nouvelles sur les introductions en bourse.
3:00
25 juin 2021
Derrière les gros titres : 180 secondes dans l'industrie de la publicité — Jeux de pouvoir et vie privée
Cette semaine dans Behind Headlines : 180 secondes dans la technologie publicitaire, nous examinons le rôle de la concurrence et la domination croissante des principaux acteurs.
3:00
18 juin 2021
Derrière les gros titres : 180 secondes dans l'Ad Tech — Procès et revers en matière d'adressabilité
Cette semaine dans Behind Headlines : 180 secondes dans l'Ad Tech, nous parlons de la montée en puissance de la confidentialité et de l'adressabilité, des procès aux revers.
Matthew Workman
Coordinateur marketing

A propos de l'auteur

En tant que coordinateur marketing chez Sharethrough, Matthew est fortement impliqué dans tous les projets de l'entreprise liés aux médias sociaux, à la stratégie de marketing numérique, aux événements, à la marque employeur et aux communications.

Plus sur cet auteur
Sharethrough et Equativ fusionnent ! En savoir plus →